Spring Breakers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version ...
Voir le deal
224.97 €

Partagez|

Sorry for Party Rocking... Or Not ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Summer L. Reavers
Summer L. Reavers
Messages : 305
Date d'inscription : 08/08/2012

Feuille de personnage
Jukebox:
Relations:
Disponibilité rp:
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyJeu 9 Aoû - 11:11

Sixtichou & Summychou
« Double S are the Best ! »

Il était presque vingt-deux heures quand je commença enfin à me préparer. En effet j'avais prévu une sortie nocturne avec une de mes amies, pour peu que j'ai d'amies moi, Sixteen Campbell. En fait je connaissais la miss depuis très longtemps déjà, nous étions même devenus BFFL à une époque. Enfin, ça c'était avant puisque entre temps nous nous sommes éloignées... et finalement retrouvées. Son caractère, qui me ressemblait sur quelques points, me manquais beaucoup et apparemment c'était la même chose pour elle. Voilà pourquoi nous avons repris contact il n'y a pas si longtemps que ça. 'fin pour ça mais surtout car ensemble, nous devenions les filles les plus cinglées de la Terre ! Bref pour en revenir à la sortie, on l'avait prévu à peine deux heures plus tôt. Comme quoi nous étions super organisées comme nanas... Pour faire simple, je me faisais chier toute seule, alors je l'ai appelé pour savoir si ça l'a branchait de faire le tour des bars/boîtes de nuits juste pour le... fun ? Et comme je m'y attendais elle était super enthousiaste. En fait, je ne pense pas qu'un jour Six' est été mécontente de sortir en boîte. J'enfilais une mini robe rouge, un peu bordeaux, un chapeau noir qui avait trop la classe et des escarpins rouge avec une semelle noir. J'allai presque oublier mes légendaires barrettes chéries assorties, auxquelles je tenais vraiment beaucoup, puisque c'était un vieux cadeau d'Alexandre, mon « meilleur ami ». 'fin c'était compliqué mais passons. Je mis une légère touche de mascara et let's go for the show ! Ah oui, pour les curieux, mini résumer de mes sorties en boîtes : J'arrive, je fonce commander deux, rois ou même quatre verres de Vodka et je danse comme une bourrée sur la piste. -en même temps je suis bourrée donc bon- J'arrivais devant la boîte, boîte où je ne risquais pas d'avoir l'habitude d'aller puisque que c'était un club de strip'. Mouais, ça pourait peut être être marrant... Après une longue recherche à distance, de l'autre côté de la rue, je repérais enfin la superbe chevelure blonde extra brillante de ma potesse. J'attendis que la dizaine de voitures qui ne voulaient pas me laisser passer, soient arrêter aux feux rouges, et je traversa en courant. Puis je m'étais plantée devant Sixteen, un immense sourire aux lèvres.

« Alors, on y va ? Moi, perso' je fonce me commander deux ou trois verres de Vodka ! »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Sixteen A. Campbell
Sixteen A. Campbell
Messages : 473
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : Fais dodo en ronflant très fort, se qui peut énerve Baylee.

Feuille de personnage
Jukebox: LOL - Heart on fire
Relations:
Disponibilité rp: Indisponible
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyJeu 9 Aoû - 14:47


Sorry for Party Rocking... Or Not ♫
Ft. les personnages
Ce soir je devais sortir avec Summychou. J’adore l’appeler comme ça pour la taquiner, car c’est dans ma nature dénerver les gens, mais quelque fois ça peut être insupportable mais si t’aime pas ça by by. Je suis quelqu’un de très frange qui ne faut pas énerver, l’âme rebelle est quelqu’un qu’il ne faut pas provoquer car même si je suis une fille à talon je frappe très bien et je n’ai pas de remords. Enfin passons. Pour l’histoire avec Summer vous n’avez pas besoins de savoir ? Si ? C’est vital ? NON ! Alors c’est dispensable. Et si vous voulez vraiment savoir faîtes le tour de la ville et vous trouverez à mon avis, rectification, je suis sûr.

Pour cette soirée on ne s’était pas vraiment prit tôt, deux heures avants, mais c’est ça les joies de vivre seule, pas de couvre-feu, pas de parents, même si j’aimerai pouvoir les appeler et qu’ils me répondent au lieu d’aller au cimetière en espérant que lorsque je parle ils entendent. J’aimerai qu’ils soient fiers de moi mais avec les bêtises qui font qui je suis j’en doute même si ils auraient dit le contraire pour me remonter le moral. Sortir me fait penser à autre chose, c’est ce que j’adore, mais avec Summer il y a une autre chose, c’est un moment que je n’échangerai pour rien au monde. Je suis toujours à l’heure même en avance pour ne louper aucun moment et on rencontre vraiment tard, je n’ose même pas dire l’heure vous auriez peur.
Je me suis préparée au dernier moment, environ une demi-heure avant. Pas besoins d’une heure pour enfiler une tenue et mettre un coup de crayon accompagné de mascara. En une demi-heure, j’ai pu mettre une mini-jupe noire avec un débardeur à paillettes blanches avec un peu de bloss, du mascara et un léger coup de crayon noir qui allait très bien avec mes yeux bleus clairs. J’avais un petit sac assortit à mon top que je pris en furie avant d’embarquer dans ma voiture direction mon lieu de travail : le Crazy Hot. Sans commentaire … J’ai besoins d’argent et je n’ai jamais accrochés à mes études alors trois fois par semaine j’y vais mais trois jours différents à chaque fois pour ne pas tomber sur des habitués qui me reconnaitront.
Lorsque je fus enfin devant la boîte j’attendais patiemment Summer, mais elle ne patarda pas. « Alors, on y va ? Moi, perso' je fonce me commander deux ou trois verres de Vodka ! Oh ! Vas y mollo ! Tu m’en prends cinq s’il te plaît ? » dis-je en plaisantant. J’étais mal plaçait pour lui dire de faire doucement avec l’alcool et elle le savait alors on se taquinait souvent. Il nous fallut 30 secondes pour tout boire et entrer dans un seconde état, et ce n’était pas sans conséquence bien sûr. « Bon, on est jeune et belle, alors autant s’amuser et qu’on nous remarque ! Allez bien on va danser, viens ! » lui dis-je en lui tirant la main avec mon dernier verre de Vodka. A ce moment ils mirent une musique sensuel, le genre des boîtes de striptease quoi ! Alors je courus sur scène faire la stripteaseuse, même si j’avais travaillais hier.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Summer L. Reavers
Summer L. Reavers
Messages : 305
Date d'inscription : 08/08/2012

Feuille de personnage
Jukebox:
Relations:
Disponibilité rp:
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyJeu 9 Aoû - 16:37

Sixtichou & Summychou
« Double S are the Best ! »

A peine avais-je parlé de Vodka, que cette chère Sixteen m'avait prise la main et nous avaient, toutes les deux précipitées à l'intérieur de la boîte de nuit/striptease je ne connaissais pas. Nous nous arrêtâmes (et oui je connais ce temps) devant les portes du bar garder par deux grand vigiles baraquer et prêts au combat contre les gens qui ne pouvaient pas entrer, comme les mineurs, les non-habitués ou les « boulets ». J'espérais surtout que les vigiles allaient nous laissez entrer, parce que j'avais pas vraiment la tête d'une cliente habituelle quoi. Je commençais me poser pleins de questions : «  Et s'ils nous laissent pas rentrées ? Comment je fais pour boire ma dose journalière de Vodka ? J'ai plus de bouteilles en plus... Raaah, ils ont intérêt à nous laissez rentrer sinon.. » Je n'eus pas le temps de continuer à me prendre le choux avec mes divagations et mes hypothèses à la con, que les deux vigiles ouvrèrent la porte à mon amie. Bon okay, il y a deux solutions là, soit un c'est une habituée, soit deux les vigiles sont devenus méga-aveugles ! Bah moi perso', je m'en foutais un peu, parce que tout ce que je voulais c'était entrer et boire de la VODKA ! J'peux pas vivre sans ce truc. Ouais, ouais, j'vous entends déjà dire « Ouuh, l'alcolo ! » mais je respecte. Visiblement vous n'avez jamais goûté à cette substance divine. Divine j'vous dit ! Même que dieu tout la haut il buvait des bouteilles tranquille, quand il en a fait tomber une devant un barman très réputé, qui avait un pote scientifique. Et le scientifique là, il a analysé les composants de la Vodka, et donc après ils ont fait fortune avec cette substance merveilleuse. … Comment ça vous voulez pas me croire ? Bah c'est écrit dans la bible de la Vodka, si vous voulez allez vérifier hein ! Pour tout ceux qui penseraient que je suis atteinte, oui je sais très bien que ce n'est pas vrai. Bref pour en revenir au bar (et surtout à la Vodka), je vais vous décrire un petit peu l'intérieur. C'était modeste et pas trop blindé de monde comme dans les boîtes de nuit où limite tu t'asphyxie et tu meurs comme un con alors que tu pouvais allez dans un bar. Ensuite la musique, j'aimais bien la musique, elle m'agressait pas les oreilles c'pour ça ! Et pour finir, la gente masculine. Oui parce que pour moi les soirées nocturnes comme celles-ci, il faut évidemment de la Vodka, une pote, et des mecs « à draguer ». Ce que j'adore ? Quand un garçon t'aborde et qu'il croît que tu lui plais, et puis au final tu le rembarre méchamment, c'est vachement drôle !

Six' me traîna jusqu'au comptoir ou elle commanda plusieurs Vod' au barman, plutôt mignon dans son genre j'avoue. Bah quoi ? Je suis célibataire, j'ai bien le droit ! Et puis je l'ai juste regarder d'abord ! Après qu'il nous ai servies, nous les deux jeunes blondes, ma potesse me proposa d'aller danser. Sur une musique sensuelle en plus, why not ? A peine avais-je eu le temps de finir mon verre et de le poser que je m'étais retrouvée à admirer Sixteen, se déhancher sur une estrade. Bon,vu que c'était son spot à elle, je tournais les talons et allais danser également.. mais sur le comptoir pour ma part. Je réussis à me y monter facilement -aussi facilement que l'on puisse le faire en talons- et commença par me trémousser au rythme de la musique. J'avais des formes assez généreuses, alors je n'avais aucune raison pour ne pas les faire travailler de temps en temps. J'allais et venais sur le comptoir tout en dansant d'une façon assez... explicite on va dire pendant quelques instants. Et là, un élcair de folie traversa mon esprit. On était dans une boîte de strip non ? Alors pourquoi ne pas jouer à la strip-teaseuse ? J'enlevais tout doucement ma mini-robe bustier, sans trop d'efforts, en prenant soin de ne pas perdre mes merveilleux talons. Robe que je lança au mignon barman qui n'en perdais sûrement pas une miette. I avait intérêt à en prendre soin, elle m'avait coûté cher  ! Je continuais de danser sur le comptoir, un peu glissant à cause de l'alcool qui y avait été renversé, en sous-vêtement, comme une strip-teaseuse pro quoi. J'étais aussi descendu à un moment pour faire un petit show à quelques petits chanceux du bar, et à la toute fin de la chanson, je remonta à toute vitesse sur le comptoir, et c'était sûrement sous l'effet de la Vodka qui m'était monter à la tête, -ouais parce que j'en avais déjà bu pas mal des verres avant de venir- mais j'ouvris même mon soutif, offrant une vue imprenable à monsieur le barman, et seulement à lui. Pendant genre... un millième de seconde quoi. Après ça je remis mon soutien-gorge, descendis du comptoir et repris ma robe au gars à qui je l'avais lancé. Le pauvre n'en revenait toujours pas et avait la bouche grande ouverte. Je me rhabillai rapidement et entendis les applaudissements venir de derrière moi. Me retournant je vis Sixteen, un énorme sourire aux lèvres qui avait l'air de dire. « Je suis fière de toi mon enfant ! ».

« Alors, c'était bien de ton côté aussi ? Perso' j'espère juste que le barman n'a pas fait de crise cardiaque. Regarde-le le pauvre, on dirait qu'il a vu un fantôme ou un truc comme ça... »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Sixteen A. Campbell
Sixteen A. Campbell
Messages : 473
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : Fais dodo en ronflant très fort, se qui peut énerve Baylee.

Feuille de personnage
Jukebox: LOL - Heart on fire
Relations:
Disponibilité rp: Indisponible
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyJeu 9 Aoû - 19:24


Sorry for Party Rocking... Or Not ♫
Ft. les personnages
J’étais sur mon estrade habituel, chaque stripteaseuse avait son estrade mais bien sûr lorsqu’elle n’était pas là une autre la prenant mais nous avions toujours la même. C’était assez marrant comme métier, mais j’en aurais bien choisis un autre mais mes études ne me le permettaient pas alors je joue avec mon physique et on fait connaissance avec d’autres personnes dans le même cas ou d’autre qui se voient comme des objets sexuel qui ne sont bonne qu’à se donner aux hommes. Je trouve ce genre de raisonnement assez bizarre et on se demande par quel genre de personne elles ont été élevé, mais je ne juge pas sans connaître même si je fais ça très souvent, mais comme dit la citation « C’est plus facile à dire qu’à faire »
Je commençais à faire mon numéro en mouvement sensuel, léger, je mis connaissais assez mais ne vous inquiétez pas, je ne fais que danser je ne vais pas plus loin. Alors je reviens à mon numéro, je commençais à remonter doucement ma mini-jupe avec un air bah … sensuel et je jetais un coup d’œil à mon amie qui marchait en direction du comptoir avant d’y monter. On ne devait pas regarder nos collègues pendant un numéro car ça n’est pas vraiment joulie à voir, alors je détournai mon regard de Summychou pour me plonger dans ceux des clients que j’avais déjà vu apparemment. Il y avait de tout âge, enfin de 18 à 50 ans, pour les plus vieux j’espère que leur conjointe, enfin si ils ont en une, savent où ils sont en ce moment même et les autres soirs de la semaine. Je continuais mon numéro tout en y pensait. Je remontais peu à peu ma jupe avant de faire le sens inverse : j’ouvris la fermeture-éclaire et je la descendis avant de descendre ma jupe entièrement et de la lancer sur un client. La jupe laissa place à une jarretière noire que je laissais à sa place, mais j’enlevai mon débardeur à la place. Je me servis de la barre pour tournoyer autour avant d’enlever mon soutien-gorge qui fut remplacé par mes mains. Je ne voulais tout de même pas que l’on me voit seins à l’air, même bourré je ne fais pas cela. Je me resservis à nouveau de la barre et je vis que ça plaisais bien aux clients, mais le spectacle était finis alors je me rhabillais avant de regarder ce que mon amie faisait. On aurait dit une vraie professionnel, une experte, mais il faut que je lui demande si elle a déjà fait ça car sinon pour une débutante pas mal, vraiment pas mal. Lorsqu’elle se rhabilla elle eut droit un une foule d’applaudissement, j’avais un énorme sourire aux lèvres même si normalement j’aurais était jalouse mais je ne l’étais pas sur ce coup.
« - Alors, c'était bien de ton côté aussi ? Perso' j'espère juste que le barman n'a pas fait de crise cardiaque. Regarde-le le pauvre, on dirait qu'il a vu un fantôme ou un truc comme ça...
- Moi nickel ! Ah il me fait trop rire, on dirait qu’il a trop bu ! »
J’étais bien soul, ça se voyait, j’étais désormais imprévisible et dangereuse, il ne faut jamais me voir soul, de plus énervé car ça fait des dégâts mais j’espère que ça ne sera pas le cas ce soir. Je voyais un jeune d’à peu près mon âge qui nous regardait, alors étant sans limite pour encore une heure, je me précipitais vers lui.
« Alors moi je suis en couple avec le meilleur mec au monde alors je suis prise mais on s’est jamais, mais ma copine elle est célibataire alors tu peux aller la voir tu sais, peut-être que vous coucherai encore, hein ? Tente ta chance mec ! » Je retournais vers ma copine en faisant des clin d’œil au gars peu discrets histoire de dire « vas-y ! Fonce, c’est le bon moment ! »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Summer L. Reavers
Summer L. Reavers
Messages : 305
Date d'inscription : 08/08/2012

Feuille de personnage
Jukebox:
Relations:
Disponibilité rp:
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyVen 10 Aoû - 18:32

Sixtichou & Summychou
« Double S are the Best ! »

What... the fuck ? Qu'est-ce que Sixteen était allée raconter au barman -toujours aussi étonné- pour qu'ensuite elle lui fasse tout ces clins d’œil ? Et surtout, pourquoi il venait d'enlever son tablier et se dirigeait maintenant vers nous ? J’interrogeais furtivement mon amie du regard, qui semblait beaucoup s'amuser de la situation d'ailleurs. Bon, il avait intérêt à faire attention à ce qu'il allait dire celui-là. Ce n'était pas parce que je venais de faire une petite démonstration de mes « talents » qu'il devait automatiquement s'imaginer des choses. Oui car clarifions les choses de suite, si je sortais très souvent en boîte ou dans des bars, c'était pour deux raisons et deux raisons seulement. Pour faire le plein de Vodka et pour oublier les possibles soucis que j'avais eu dans la journée. Ce qui au passage, avec la chance que j'avais, arrivait souvent. Bref. Monsieur bouche ouverte s'était planté en face de moi, un sourire en coin scotché au visage. Ouhla. Ça ça n’annonçait rien de bon.

« Salut... ça te dirait qu'on aille dans un endroit un peu plus intime, toi et moi ? »

...Pardon ?! Et c'est que je compris, -c'est pas trop tôt vous me direz- ce que ma blonde préférée avait eu derrière la tête. Apparemment elle devait être encore plus bourrée que moi pour pondre un plan pareil. Mais le pire c'était que le mec était sérieux ! Il pensait vraiment que j'allais lui répondre « oui avec plaisir ♥ », non mais réveille-toi mon pote. Et Six' qui était pliée de rire à côté. Mais pas n'importe quel rire hein, c'était un de ces rires de bourrés qui agresse limite les oreilles. Moi qui pensait ne pas tenir l'alcool j'avais trouvé encore pire. Pour en revenir au barman, il n'avait toujours pas reçu le message et ce malgré les regards noirs que je lui envoyais. Dommage. Un sourire sadique vint s'installer sur mes lèvres rien qu'en imaginant la tête que ce crétin allait faire.

« Intime hein ? La seule chose intime qui pourrait se passer entre toi et moi serait un violent contact entre mon pied et tes parties. Maintenant si tu veux bien retourner à tes cocktails, tu me gâches la vue. »

Tout ça avec le sourire évidemment ! C'était ma marque de fabrique après tout. Dire les pires insanités du monde tout en conservant un visage d'ange. Au moins, je ne risquais pas de me chopper des rides. Chose que l'abruti qui venait de se prendre un énorme vent de ma part, ne manquerait pas d'avoir vu la tronche qu'il tirait. Pourtant il se contenta de rebrousser chemin sans même rechigner. Tss. Grand manque de personnalité cher ami. Bon d'accord, il y avait quelques désavantages à avoir un fort caractère. Par exemple il était sûr et certain que je ne serais plus la bienvenue dans cette boîte, à moins de soudoyer les vigiles peut être. Le petit spectacle avait l'air d'avoir plu à Sixteen qui enchaînait toujours les verres. De là me vint une idée aussi tordue qu'étonnante. En effet ça devait être l'heure de la « pause » pour les danseuses puisqu'il n'en restait pas une seule sur les podiums. Tout ce qu'il y avait c'était le brouhaha que faisaient les clients mécontents et une sorte de scène au plein milieu de la boîte. Elle comportait un simple micro et un tabouret. Après cette petite analyse, mon attention se porta de nouveau sur mon amie. J'espérais juste qu'elle ne soit pas trop saoule pour accepter mon merveilleux défi.

« Hey Six' ! Ça te dit un petit challenge ? Je paris que tu n'es pas Cap' de t'enfiler quinze verre d'affilé et de nous chanter une chanson ensuite ? N'importe laquelle, mais t'es obligée de monter sur l'estrade là-bas. »

Je pointais du doigt la dite estrade tout en fixant miss Campbell, regard amusé d'ailleurs. J'étais sûre qu'elle ne refuserait pas un défi si basique, mais sait-on jamais ?

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Sixteen A. Campbell
Sixteen A. Campbell
Messages : 473
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : Fais dodo en ronflant très fort, se qui peut énerve Baylee.

Feuille de personnage
Jukebox: LOL - Heart on fire
Relations:
Disponibilité rp: Indisponible
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptySam 11 Aoû - 12:40


Sorry for Party Rocking... Or Not ♫
Ft. les personnages
Le gars alias le barman que j’avais branché pour Summychou avait enfin suivit mes conseils même si il n’aurait pas dut. Il s’était pris un gros vent que je n’aurais pas particulièrement apprécié. Je vis bien que lui aussi ça ne lui avait pas plu, surtout qu’il avait cru qu’elle allait succomber sans rien dire, mais il fit une drôle de tête en entendant les paroles de Summer : « Intime hein ? La seule chose intime qui pourrait se passer entre toi et moi serait un violent contact entre mon pied et tes parties. Maintenant si tu veux bien retourner à tes cocktails, tu me gâches la vue. » Encore sous l’emprise de l’alcool, je ne pus me retenir de rire en voyant le pauvre barman retourner vers son bar avec sa tête, une tête semblable à quelqu’un qui vient de mourir. Je riais avec ce rire si spécial, que seul l’alcool peut me faire taire. Mais étant soul, un verre ne suffisait pas, il m’en fallait plusieurs, j’étais déjà à 16 depuis le début de la soirée. La prochaine fois je ferais attention, je sens que je vais garder un mauvais souvenir de cette soirée. Je voyais que Summychou me regardais avec un sourire au coin, ce qui me fis réagir. Enfin j’avais mon verre dans une main qui touchait un tontinait ma lèvre et je la regardais avec des yeux immense, tel que lorsque l’on découvre une surprise. Avec un immense sourire, elle déclara : « Hey Six' ! Ça te dit un petit challenge ? Je paris que tu n'es pas Cap' de t'enfiler quinze verre d'affilé et de nous chanter une chanson ensuite ? N'importe laquelle, mais t'es obligée de monter sur l'estrade là-bas. » Bien sûr étant soul ça me réjouissait, mais si j’aurais était ‘‘normale’’ j’aurais mis un peu de temps avant d’accepter. J’accepte toujours les défis de Summer, même les plus délirants. Je dis avec un regard amusait « T’as cru quoi ! Vas chercher la vodka avant que je change d’avis. » J’avais un sourire aux lèvres en enfilant les verres, mais les derniers eurent du mal à passer, le tout dernier pire encore. J’avais envie de vomir, mais ça ne voulait pas sortir, alors tout allait pour le mieux. J’étais encore plus soul que je l’étais déjà, il y avait une grosse différence encore mon état précédent que celui de maintenant. Je me dirigeais vers l’estrade, enfin j’essayais car j’avais vraiment du mal à marcher, et lorsque que j’essayais de monter sur le tabouret, je tombais sur le ventre ce qui me fit remonter mes verres avalaient précédemment. Je me calais sur le tabouret et je commençais à chanter (super) mal, car sous l’emprise de l’alcool ce n’est pas génial. La chanson que je chantais ne ressemblais pas à une chanson, on n’arrivait même pas à saisir le tempo ou les paroles. Je ne fis qu’une minute sur scène car tellement que j’avais bu, je vomissais tout sur le sol avant de me précipiter au toilette pour vomir le reste.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Summer L. Reavers
Summer L. Reavers
Messages : 305
Date d'inscription : 08/08/2012

Feuille de personnage
Jukebox:
Relations:
Disponibilité rp:
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyDim 12 Aoû - 21:05

Sixtichou & Summychou
« Double S are the Best ! »

Je fixais toujours ma potesse Sixteen en attendant une réponse, un verre de Vodka à la main. Verre que j'avais à peine entamer et que je comptais bien sûr boire à un moment. Il ne fallait pas gâcher les bonnes choses hein. Mademoiselle Blondie avait accepté mon défi sans la moindre hésitation. -comme toujours en fait- Elle se tourna un instant vers le barman que j'avais rembarré quelques instants auparavant. Et ce dernier arrêta nette la musique de la boîte, laissant littéralement le « chant libre » à Six'. Je me posais quand même des questions. Ça faisait quand même un sacré paquet de Vodka à boire et ça en plus de la bonne dizaine qu'elle avait déjà pris plus tôt. J'aurais même mis ma main au feu en assurant qu'elle n'allait pas tarder à dégueuler. Chose qui arrivait très rapidement et qui me fit bien rire. C'est vrai quoi, voir une fille vomir ces tripes pour ensuite courir -toujours comme la reine des gens saouls- aux toilettes histoire de finir le travail, c'était plus que drôle ! En tout cas c'était ce que je pensais à ce moment-là, sous l'emprise de l'alcool bien sûr. Je mis d'ailleurs un certain temps avent de réaliser que je devrais peut être aller voir si elle allait bien. Et je peux vous dire que ce fut limite la copie conforme d'un parcours du combattant. Après m'être rattrapée de peu aux premières personnes passant par là, je réussis quand même à atteindre ma destination. On pouvait aisément dire que les toilettes étaient loin de recevoir un prix pour l'hygiène... Bref. Je n'eus aucun mal à retrouver Sixteen qui était accroupie, régurgitant encore ce qu'elle avait avalé. J'attendis donc un moment avant de lui adresser la parole, n'ayant pas vraiment envie qu'elle me vomisse « accidentellement » dessus.

« Tu devrais passer ta tête sous l'eau, ça aide pas mal. Et quand j'dis eau je parle de celle du robinet hein pas des WC. »

Sur le coup, ma petite remarque me fit mourir de rire. -encore- Je la connaissais très bien et je savais de quoi elle était capable en temps normal alors après s'être enfilée une trentaine de verres... Il valait mieux ne pas y penser. Pour ma part je venais de réaliser que je tenais -visiblement- bien l'alcool. Bonne nouvelle ! Je pourrais augmenter ma consommation de Vodka la prochaine fois. Après avoir écouté mes conseils, la blondinette arborait un énorme sourire, comme pour dire qu'elle était déjà prête pour repartir de plus belle. L'attrapant par la main, je l'avais entraîné ou plutôt aidé à rejoindre le comptoir. Qui était en passant, notre QG officiel lors de chaque soirée où qu'elle soit. Elle eu un peu de mal à se rasseoir sur son siège mais évita quand même d'embrasser le sol. Le barman nous avait regardé comme si nous étions deux extraterrestres. Pourtant il devait avoir l'habitude de voir des gens aussi cinglés que nous non ? Ou peut-être qu'il n'avait toujours pas digéré le fait que je l'ai envoyé chier tout à l'heure ? Aucune importance. Ce n'était pas vraiment mon problème. J'étais là pour m'éclater pas pour me prendre la tête avec ce genre d'histoires. Et en parlant de s'amuser, je me demandais quel défi déjanté Six' allait me trouver. Enfin, si elle était encore en état de réfléchir quoi.

« Alors Sixteen, t'as un défi digne de moi qui trotte dans ta p'tite tête ou tu sèches complètement ? »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas
Sixteen A. Campbell
Sixteen A. Campbell
Messages : 473
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : Fais dodo en ronflant très fort, se qui peut énerve Baylee.

Feuille de personnage
Jukebox: LOL - Heart on fire
Relations:
Disponibilité rp: Indisponible
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyLun 13 Aoû - 18:29


Sorry for Party Rocking... Or Not ♫
Ft. les personnages
Je n’arrivais plus à cesser mes vomissements, j’avais vraiment trop bu et je pense que je m’arrêterai ici pour la soirée mais je suis soul alors ce sera dur. Summychou se moquer de moi, s’y j’aurais su je lui aurais vomis dessus. (a) Non, je suis méchante, mais j’aurais bien aimé c’est sûr, je me vengerai dans son prochain défi, ça vous pouvait en être certain. Les toilettes étaient désormais dégeulasse, enfin ils l’étaient déjà mais je n’ai fait que aggraver les choses je dois avouer. J’entendis quelqu’un rentrer, mais je ne pouvais pas relever la tête pour voir qui se tenait derrière moi. Je dus attendre du temps avant de savoir qui c’était au son de sa voix. « Tu devrais passer ta tête sous l'eau, ça aide pas mal. Et quand j'dis eau je parle de celle du robinet hein pas des WC. » C’était Summer, bien sûr elle me connaissait et dans mon état je commençais à plonger la tête dans mon vomis sans réfléchir. J’attendis encore un peu avant de me relever pour ne pas vomir de partout et de faire de la scène des stripteaseuses une vraie patinoire à glace même si il y avait déjà un petit bout, là où tout avait commençais. Lorsque je n’avais plus rien dans mon bidou, je passais mon visage sous l’eau, je ne tenais pas à me mouiller les cheveux sinon en sortant on nous aurait regardé comme des psychopathes, même si je m’en ficherai mais j’aurais tout mouillé. Ça faisait du bien de se mouiller, en plus on mourrait de chaud dans cet endroit, c’était affreux ! Summer me prit la main pour que l’on aille se rassoir avant de me dire si j’avais un défi pour elle. Pour ce défi, j’y penser depuis que je vomissais, alors j’avais eu le temps de réfléchir. « Bien sûr, il me fait ma vengeance ! Alors ma chéri, tu vas boire une bouteille, hein, pas un verre, alors je disais quoi moi ? Ah oui, une bouteille de Vodka sur le ventre du barman que je veux gifler. Il doit plus rester une miette ! Enfin une goutte ! Tout sur son bide, allez ! » C’était la seul chose que je pensais pouvoir la mettre dans le même état que moi, plus on est de folle plus en rigole et encore plus soul.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Summer L. Reavers
Summer L. Reavers
Messages : 305
Date d'inscription : 08/08/2012

Feuille de personnage
Jukebox:
Relations:
Disponibilité rp:
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ EmptyVen 24 Aoû - 11:28

Sixtichou & Summychou
« Double S are the Best ! »

Une bouteille ? Boire une bouteille entière sur le ventre de l'abruti en manque que j'avais recalé un peu plus tôt dans la soirée ? Tch. Je ne vous cache pas que sur le moment, j'avais limite eu envie de trucider la blonde qui m'accompagnait. MAIS je n'étais pas du genre à me dégonfler, même quand il s'agissait de chose qui me dégoûtais à ce point. Non mais sérieusement le barman quoi. Après m'être plus qu’apitoyée sur mon sort, je me décidais de m’exécuter. Jetant un regard désespéré vers Sixteen, je m'étais avancé vers l'autre idiot qui apparemment attendait ce moment avec impatience. Saleté. Un immense sourire -et sadique en plus- vint se dessiner sur ces lèvres. Sourire qui voulait en gros dire : « MOUHAHA ! Now, les rôles sont inversés ma vieille ! » Le pire c'est qu'il ne s'était même pas donné la peine de bouger, comme s'il voulait me ridiculiser au maximum. Je dû donc lui demander, avec toute la gentillesse dont je pouvais encore faire preuve, de bien vouloir s'allonger sur le comptoir. Vu l'heure, la majorité des gens étaient déjà rentrés chez eux, sûrement pour éviter que leur femme ou petite-amie se doute de quelque chose. Alors monsieur le pervers n'aurait pas à jarter un de ces clients pour faire de la place.

« Eh... t'as entendu ce que ma pote a dit non ? Donc, t'attends quoi là ? »

… Quoi ? Vous ne pensiez quand même pas que j'allais le supplier aussi ! Mais bon vu le manque de caractère du gars, il allait sans aucun doute s’exécuter. Ce qu'il fit d'ailleurs, un air satisfait inscrit sur la face. Décidément ce mec-là avait le don de m'énerver et si je m'étais écoutée je l'aurais massacrer ! … Quoique vu mon état je ne sais pas trop ce que ça aurait donné. Mais bref. Une fois étalé de tout son long comme une larve géante j'eus l'immense plaisir -ironie cher ami ironie- de me plier aux exigences de ma partenaire de soirée. Je vous dis pas la tête que j'ai dû faire à la fin, c'était comme si on venait de m'empoisonner. Six' avait l'air contente du résultat vu qu'elle était de nouveau repartit dans un de ces fous-rire de bourrée. Quant à moi je ne verrai plus jamais le whisky comme avant. Un petit coup d’œil jeté à mon portable m'indiqua qu'il était bientôt l'heure de la fermeture. Enfin j'allai pouvoir me sauver le plus loin possible de cet attardé de barman. Sauf qu’évidemment je ne pouvais laisser cette soirée se finir comme ça. Je voulais lancer à ma potesse du soir un dernier défi, histoire de finir en beauté. Je fis le tour de la boîte d'un simple regard qui finit par se poser sur un grand mec super baraqué draguant une petite brunette. Là, j'eus une bonne idée. Enfin bonne pour moi après ce que Sixteen en penserait je ne savais pas encore, mais j'espérais qu'elle accepterait mon « gentil » défi.

« Je suis sûre et certaine que tu n'es pas Cap' d'aller voir le mec ultra baraqué là-bas qui drague une fille en prétendant que t'es sa petite amie. Mais avant de faire ta scène je propose que tu lui jette le contenu d'un verre de ce que tu veux en pleine face. Tu as quartier libre pour ce qui concerne la scène que tu va faire. »

J’esquissai un léger sourire machiavélique en imaginant ce qui allait se passer par la suite. Est-ce que la petite blonde savait jouer la comédie ? Et avait-elle assez de cran pour risquer sa peau ? Je me demandais vraiment où étaient ces limites, et surtout si elle en avait...ça promettait d'être des plus intéressant.

« Voyons voir si t'es bonne comédienne... »


© Chieuze



[HRP: Sorryyy pour ce gros retard ! J'espère que tu m'en veux pas trop. :yay: ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty
MessageSujet: Re: Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Sorry for Party Rocking... Or Not ♫ Empty

Revenir en haut Aller en bas

Sorry for Party Rocking... Or Not ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spring Breakers :: Florida night :: Crazy Hot-